fbpx

Le sud de l’Islande en 6 jours

L’Islande, l’île aux mille et une couleurs dont nous avons exploré le sud.

Encore maintenant, je suis émue à la pensée de ces paysages lunaires et désertiques, de ces champs de lave et ces plages de sable noir ou encore par la beauté des orgues basaltiques et de ces petites maisons perdues au milieu de nul part. Malgré un climat imprévisible, il n’en demeure pas moins que ces variations météorologiques en font la magie de ce pays : vous pouvez affronter une tempête de neige de dix minutes avec des bourrasques de vent risquant d’arracher les portières du 4×4, un soleil irradiant et une pluie si fine qu’elle se colle à vos vêtements et tout cela en une journée. Etre seul au monde sur des centaines de kilomètres procure un puissant sentiment de liberté que peu d’endroits sur terre offrent.

Détails et itinéraire du voyage. Les indispensables !

Quatre janvier 2016, nous voilà partis en direction de Reykjavik, capitale de l’Islande, pour un premier voyage dans les pays du Grand Nord. Située à 250 km au sud du cercle polaire arctique, Reykjavik veut littéralement dire « Baie-des-Fumées ». De ce que nous avons pu en apercevoir lors de cette seule et unique nuit sur place, cette ville de plus de 100 000 habitants possède une vie nocturne et touristique animée. On a aimé ses maisons dont les volets sont absents comme partout dans le pays. Ici les habitants aiment laisser la lumière pénétrer dans leur habitat pour puiser un maximum de soleil lorsque cela leur est possible. Les tarifs y sont élevés comme partout sur l’île. Après une courte nuit passée dans un appartement très chaleureux, nous avons pris la route en direction du « Cercle d’Or ». Ce n’est pas la plus belle route d’Islande mais à l’arrivée, les chutes d’eau de Gulfoss situées dans le Parc national de Thingvellir offrent un panoramique à couper le souffle et les Geysers (à Geysir) ont jailli à une hauteur impressionnante pour notre plus grand plaisir.

Skogarfoss

L’Islande possèdent de nombreuses cascades cachées un peu partout et certaines se situent le long de la Route 1. Située à quelques centaines de mètres de la route, vous pourrez admirer la cascade Seljalandsfoss, mais la plus impressionnante reste Skogarfoss qui offre un rideau de pluie tombant de plus de 60 mètres. Comme pour beaucoup de spots incontournables, vous avez des parkings à proximité.

Vik et alentours

Petit village situé à 187 km de la capitale le long de la route 1, Vik fait partie des mignonneries du pays. Non loin des plages de sables noir, il faut impérativement sortir se promener et regarder l’église perchée en haut de la colline, faire un détour par la plage Reynisfjara, monter en haut du mont Reynisfjall pour admirer la vue sur l’Océan atlantique et redescendre pour contempler les orgues basaltiques accrochés à la falaise qui surplombe la mer. Vous pouvez également vous arrêter boire un chocolat chaud dans le café à coté de la plage.
La suite de l’aventure en direction de Jökulsárlón nous a permis de traverser des paysages fabuleux. Ici, on se sent vite happé par la beauté des lieux, la puissance du silence et une diversité de faune et de flore extraordinaire. Désert de sable noir aux alentours de Vik.
Champ de lave d’Eldhraun : roches en mousse – le long de la route 1 en direction de Jökulsárlón
A quelque quatre cents kilomètres de Reykjavik, se trouve une lagune glaciaire à la limite du parc national de Vatnajökull Jökulsárlón. Des icebergs se détachent du front du glacier dérivant sur le lac dont vous pourrez admirer le bleu aux nuances tantôt turquoise tantôt bleu foncé.

Pour finir un moment de détente au bleu lagoon

Pour certains usine à gaz touristique pour d’autres un pur moment de détente. Le « blue lagoon » est une station balnéaire dont l’eau bleue laiteuse est naturellement riche en sel minéraux, silicates et algues bleu-vert. Malgré une certaine affluence, vous ne serez pas gênés pas le monde, le lac étant suffisamment grand. Vous pourrez également déguster un cocktail bien frais dans cette eau entre 30 à 39 degrés, vous faire masser directement dans l’eau ou encore vous appliquer un masque aux algues. Pour ceux qui souhaitent des sources d’eau chaudes naturelles, il en existe de nombreuses sur l’île où les natifs islandais préfèrent se rendre.

Nos hébergements – de la simplicité aux côtés de l’habitant au luxe islandais

A Reykjavik – City Comfort Apartments – disponible via tous les sites de voyage.

Une façade qui ne paie pas de mine, un accès via une porte codée et extrêmement bien situé dans la ville, cet appartement chaleureux et décoré avec goût est un bon choix pour une ou deux nuits de passage dans la capitale.

Selfoss – Stay for a tree – Studio Lodge, la guesthouse à l’islandaise – disponible via tous les sites de voyage.

Perdu au milieu de la campagne, cette petite guesthouse est idéale. Appartement disponible pour 4 personnes (dans la même pièce), vous pourrez observer les aurores boréales à travers de grandes baies vitrées donnant sur les champs. Les propriétaires qui vivent sur place sont chaleureux est accueillants.
La ville de Selfoss est à seulement quelques kilomètres où vous trouverez des restaurants et des supermarchés.

Nupar – Fosshotel Nupar*** – pour couper la route en direction de Jökulsárlón
https://www.islandshotel.is/hotels-in-iceland/fosshotel-nupar

Cet hôtel *** posé au milieu de la route est idéal pour faire un break. Il offre une vue panoramique sur les champs de lave, les montagnes et les glaciers du Vatnajokull.  Sans aucune pollution lumineuse, il est très bien situé pour voir les aurores boréales si la météo le permet. Le personnel est très à l’écoute et vous réveille sur demande. Le restaurent disponible sur place est également sympathique.

Hella – Hôtel Rangá**** – sur la route du retour https://www.hotelranga.is/

Savoir profiter du luxe islandais à un prix, mais cela en vaut la peine. Cet hôtel **** est idéal, décoré de façon typique avec de grandes chambres et un accès au jacuzzi extérieur donnant sur la nature et un petit ruisseaux. Le restaurant y est délicieux et le petit déjeuner au champagne royal ! L’endroit rêvé pour les aurores boréales

N’oubliez pas que partir à la conquête de l’Islande est un voyage contemplatif, respectez la nature, prenez le temps de vous arrêter, de sortir respirer l’air pur et de vous laisser gagner par ce sentiment de liberté.

Faites attention au vent en ouvrant les portes de votre 4X4, ce n’est pas une blague, les portières peuvent s’arracher !

Respectez bien les limitations de vitesse, car vous n’êtes pas à l’abri d’être observé par les elfes le long du chemin. Et oui l’Islande, comme de nombreux pays du nord, possède des croyances qui lui sont propre, à savoir l’existence d’un peuple invisible : les elfes.

Et si le temps se gate, comme direz les islandais « attendez 5 min, le temps va changer ! » et c’est vrai !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
pulvinar risus. vel, elementum luctus Donec velit, dolor suscipit consequat.
×

Panier